AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 [# Finish] • Une jeune fille bercée d'illusions ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 3
Date d'inscription : 11/11/2012
BALDR
avatar
Lindsay G. Henley
MessageSujet: [# Finish] • Une jeune fille bercée d'illusions ..    Lun 26 Nov - 16:43

❝ Lindsay Grace Henley ❞
Tu es ce que tu choisis d'être.


SURNOM :
ÂGE :
NÉ(E) LE :


SEXUALITÉ :
MUTATION
GROUPE :



❝ Caractère
La vérité est une illusion et l'illusion est une vérité
Le caractère de notre chère Lindsay peut se définir en un simple mot, qui n'est pourtant pas un qualificatif de ce genre de chose : malade. Oui, depuis sa naissance, depuis toujours, elle ne ressent que ces différentes douleurs dues à la maladie, en quelques sortes, c'est ce qu'elle est et elle haït cela, tout autant que chaque malade. Elle l'est tout le temps, fatigue, rhume, fièvre, mal de ventre, de tête, asthme, arthrite, allergies, conjonctivites, hypertension comme hypotension, c'est son quotidien et elle s'en serait bien passé.
Ses maladies consécutives lui ont enlevé à force toutes traces d'énergie. Lindsay est donc extrêmement douce et calme, au grand dam de la plupart de son entourage qui voulait la voir s'affirmer. Il en faut vraiment beaucoup pour la mettre en colère et elle encaisse pratiquement tout sans se plaindre. L'exemple parfait est face à ses personnes qui se croient supérieures, vous voyez sûrement le genre. Les insultes, les différents noms pleuvent et notre malade ne les apprécie évidemment pas, cependant elle laisse faire, essayant quelques (rares) fois de riposter, de se défendre -et ça ne fonctionne jamais, à cause de son manque de confiance en elle. Ceci découvre une autre facette de notre Lindsay : elle est discrète, très discrète et n'aime pas être sur le devant de la scène, faisant tout pour l'éviter, en faisant presque une phobie. Elle est tellement silencieuse et invisible que lorsqu'elle s'isole, peu de personne -pour ne pas dire aucune- ne remarque son absence.
Lin' passe beaucoup de son temps dans son univers à elle. Pas le même genre d'univers qu'un fou, non -quoi que, qui sait- mais c'est le seul endroit où elle se sent bien, loin de toutes ses maladies, un monde qu'elle s'imagine rempli de lumière et de fleurs, surtout des coquelicots et des marguerites, deux couleurs marquant la vie. Elle se plonge dans ce monde-là quand elle fait ce qu'elle aime ou quand elle se sent calme, encore plus que d'habitude. Cette dernière chose arrive lorsqu'elle écoute de la musique -principalement des morceaux de piano, de violon et de flûte traversière et autres musique plus récentes mais tout aussi calmes- , lorsqu'elle est immergée dans l'eau -seule, bien entendu- ou, chose étonnante, quand elle fait le ménage. Elle dit que grâce à ça, elle tue des bactéries, que donc elle tombera moins malade donc elle passe beaucoup de temps à astiquer sa chambre -que voulez vous, esprit naïf- qu'elle a redécoré avec des couleurs claire. Elle aime énormément peindre. Elle s'imagine son monde sur les toiles autant que dans sa musique, le détaillant de milles couleurs plus ou moins vives, y mettant tout son temps et sa passion. En réalité, on peut dire que Lindsay communique grâce à ses toiles et sa musique. Comme vous l'avez remarqué, elle adore les arts et en plus de peindre, elle joue de la musique -plus précisément du piano-, reprenant souvent les morceaux de Camille Saint-Saëns, dont surtout "Le Cygne", où elle attend toujours désespérément un partenaire violoncelliste pour partager sa passion et ce magnifique morceau. Elle joue souvent le soir avant d'aller essayer de dormir.
Essayer, oui, vous avez bien lu. Après tout, qui peut réussir à tomber dans les bras de Morphée en ayant les narines complètement bouchées par le rhume, un sifflement strident dans la tête, froid de tout son être, chaud comme si un bout de soleil s'était détaché pour venir dans votre corps, voire même tout en même temps ? Pour y remédier un minimum, Lin' se décontracte donc en jouant puis en écoutant d'autres morceaux de duos violon-piano, ses préférés. Ainsi apparaît son univers et les différentes maladies sont moins présentes pour elle, pour finalement succomber au sommeil.
Son sourire est une des choses les plus étrange chez elle, en plus de son rire. Le premier, souvent peu apprécié car caché au grand public, est comme résigné et triste, tout en alliant de la chaleur et de l'espoir. En fait, c'est plutôt la personne en face de lui qui l'interprète selon ses envies, elle ne cherche qu'à rester discrète. D'ailleurs, son rire l'est extrêmement ! Un son sourd quoique mélodieux et cristallin, il est très rare de l'entendre en dehors de la proximité de ses rares amis. Il arrive parfois que ses deux choses se produisent en même temps, quand Lindsay est plongé dans ses pensées, à des milles d'ici ; il vaut mieux alors ne pas la déranger sous peine de se faire tout simplement ignorer ou de la voir partir, allant sans doute se réfugier dans l'endroit où il passe le plus de temps : sa chambre.
Extérieurement, Lindsay a l'air assez fragile et triste, mais c'est tout simplement car elle a peur, que ce soit des autres ou d'elle. Étrange ? Déjà, ne vous attendez pas à ce qu'elle suive la normale, elle fait ce qu'elle veux selon sa propre manière mais toujours avec cette espèce de curieuse douceur. Ensuite, oui, elle a peur d'elle-même, de ce qu'elle pourrai faire autant à sa propre mentalité qu'à celle des autres. A vrai dire, elle ne sait même pas si ce qu'elle vit est réel ou si c'est l’œuvre de ses illusions, si elle existe réellement ou non, si ses maladies ne sont pas que le fruit de son imagination. Se posant des tas de questions sans réponses, on peut facilement dire que Lindsay se torture l'esprit avec tout ça, et c'est en réalité -et contrairement à ce qu'elle vous dira- pour ça qu'elle se crée des nouvelles illusions, pour oublier et prendre un bol d'air frais.

Quand on la connaît bien, elle est assez câlineuse, attentionnée et toujours aussi douce, remarquant quoi que ce soit d'inhabituel. Changer la routine lui fait également des frissons car elle préfère que tout soit organisé et clair, pour éviter les mauvaises surprises.
Pour finir, notre jeune fille aux cheveux roses est le moins possible en contact avec les animaux à cause d'une allergie dû à leur poils, mais ne peux pas résister aux chats. Elle se contente donc de s'occuper de petites plantes, elle ne se nourrit d'ailleurs presque que de cela, étant végétalienne -tuer ou utiliser des animaux pour manger la répugne, malgré le fait qu'il ne puisse pas les approcher.

En résumé, personne ne sait réellement dans quel monde vie Lindsay, à commencer par elle. Ainsi s'explique parfois ces comportements étranges, lorsqu'elle pense que tout autour d'elle n'est qu'illusions. Repliée sur elle-même, discrète, rongée de l'intérieur, elle se crée une autre "dimension" pour oublier et ne pas se poser ces centaines de questions sans réponses ...




❝ Physique
Si tout est illusion, nos illusions sont illusoires
L'apparence, une chose bien futile pour Lindsay. Après tout, elle pourrait vous faire croire qu'elle a un haut rose flash alors qu'il n'a d'autre couleur que ce noire monotone, le physique est si trompeur .. Mais si vous y tenez, voici la description de ce que vous verrez la plupart du temps d'elle !
Fine, on peut aisément le dire rien qu'en voyait d'elle qu'une sombre silhouette noire. La plupart du temps immobile et dans des endroits un peu à l'écart, vous ne douterez pas de son identité dès un regard jeté sur elle -si du moins vous avez déjà pu l'observer avant- et pour cause : les cheveux roses ne sont pas très communs, vous en conviendrez. C'est une teinture, bien évidement, mais cette étrange crinière varie étrangement en fonction du temps, du lieu ou autres choses n'ayant en apparence aucun rapport, de même que pour ses yeux, comme si les deux étaient reliés. Deux prunelles profondes ayant la même étincelle rose se situe dans la partie supérieure de son pâle visage, car oui, Lindsay a une peau pâle, presque même cadavérique. Du reste, l'adjectif "normal" conviendra, du moins le pense-t-elle.
Un air neutre semblant froid selon les personnes se trouvera toujours sur son visage, sauf si Lindsay se retrouve plongée profondément dans ses rêves ou alors si elle vous apprécie. Le dos toujours droit, il se dégage d'elle un certain port altier, même si vous vous rendrez bien compte que ce n'est pas du tout en accord avec elle-même. Niveau vestimentaire, la jeune fille a un faible pour les robes descendant aux genoux, resserrée en haut. Adolescente naturelle ayant tout de même de drôle de cheveux rose-barbie-bonbon, silhouette adossée contre une quelconque cloison, silence est de rigueur lors des premières approches.



❝ Histoire
L’illusion est une foi démesurée

♪ Deep in the ocean, dead and cast away
Where innocence’s burn in flames
A million mile from home, I’m walking ahead
I’m frozen to the bones, I am ... ♪

C'est ça la question. Qui suis-je ?

Vous m'avez toujours dis que j'étais née ici, dans ce village appelée WalkerBurn, en Écosse, mais j'ai l'impression de venir d'ailleurs. Vous n'avez jamais voulu me parler de cette explosion qui est à l'origine de ce qui m'est arrivé récemment, vous étiez bien trop occupée à travailler pour ne faire -que penser- à me faire sourire. En même temps, je ne savais pas vraiment ce que c'était, que de relever les deux commissures de mes lèvres naturellement, sans y penser ou sans le faire suite à sa demande.

Tu n'es pas heureuse, Elizabeth ?

Question dure, sèche, lancée comme d'habitude sans aucune émotion. Et vous, l'êtes-vous seulement, mère ? Je me rappelle encore, lors de mon cinquième anniversaire, vos belles paroles dîtes d'un ton si merveilleux alors que nous n'étions que toutes les deux dans ce champ, à rêver avec les étoiles. A y repenser, j'ai dû sourire, là-bas, mais je ne me rappelle plus. Seules vos paroles sont restées, marquées au fer rouge dans ma mémoire alors encore vide de toutes choses. Moi, la chose la plus heureuse à vos yeux ? Moi, celle qui vous donnait chaque jour cette bonne humeur ? Moi, la fille que vous auriez toujours voulu avoir ? Balivernes, mais j'y avais cru. Que suis-je naïve, n'est-il pas ? Vous ne connaissez pas le bonheur, qu'importe le temps ou le lieu, c'est toujours le même masque sur votre visage, mais ces phrases ne sont pas les seules que j'ai gardées. Vos remarques, vos remontrances, vos colères, vos haines, vos cris, vos murmures, tout m'est resté. Alors réellement, m'aimez-vous, mère ? Question dont je ne saurais pas la réponse, parmi tant d'autres, parce que maintenant, je suis ici. Dans cette "Wonderall Academy" dont je ne connais rien, où vous m'avez envoyé sans remord, me l'annonçant à peine quelques heures avant mon départ, avant l’arrivée de cet homme à qui je n'ai pas parlé. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Cela faisait bien longtemps que la fausse araignée dans votre lit ne vous faisait plus peur, que vous criiez pour me faire comprendre que je ne devais plus jouer avec la réalité, ça a toujours été ainsi, je ne me suis pas cachée. Au contraire, comment aurais-je pu survivre, sans mes illusions ? J'aurais depuis longtemps été usée jusqu'à la corde, j'aurais facilement lâché le rebord pour tomber dans le vide, l'oubli de la maladie. Oh, ça aussi, vous n'aimiez pas. Mais que pouvais-je y faire ? Ce n'est pas ma faute si mon frêle corps est si faible, à l'image de mon pauvre esprit écrasé par vos critiques, si ces bactéries s'amusent tant à se jouer de moi, si elles gagnent toujours contre moi. Et encore une fois, vous n'étiez pas là. Ni personne d'autre, mais de toutes manières, je ne savais pas ce qu'étais les autres, réellement. Seulement une image parmi les tant d'autres illusions créées pour me faire remonter la pente, pour m'aider à continuer sans vous. Maintenant que je suis loin de vous, que je ne peux pas sentir vos regards accusateurs, que vous ne pourrez pas me stopper, que ma voix ne tremblera pas car couchés sur ce papier, j'ose enfin le faire.
Ne me parlez plus, mère. Merci.

Ah, et j'aurais voulu plus de détails sur mon père. Mais vous ne m'avez déçue qu'une fois de plus, et puis ce n'est pas très important, de savoir qui je suis, après tout.


J'avais posé le stylo à encre à côté du papier, celui qui venait de tracer ces mots qui étaient si destructeurs dans mon être. Je n'aime pas ma mère, c'est un fait qui n'est plus à démontrer, elle n'a jamais été là pour moi, je ne le serai plus pour elle. Je me demande toujours ce qui s'est passé, le jour de mon si heureux cinquième anniversaire, le pourquoi de ce qu'elle a fait. Comme je me demande pourquoi elle ne m'a jamais parlé plus de mon père que par des excuses, des mots lâchés avec agacement. Ou alors, pourquoi est-ce qu'elle tenait à ce que je reste tant à l'intérieur, allant même jusqu'à faire venir des professeurs particuliers. J'en ai encore des milliers, de ces questions, mais de toutes manières, elle ne me répondra pas. Je le sais, alors j'ai réfléchis, et pourquoi s'accrocher ? Et puis, la réalité est si futile, même si je ne demande qu'à la connaître de tout mon être, je ne peux pas. Tant pis, j'irai encore faire un tour de mon système stellaire, visiter mes belles planètes inexistantes ici tout en fermant les yeux pour encore mieux me les imaginer, entendre dans mon cerveau le doux bruit d'un quelconque violon lui aussi chimérique.

Mais ce que je me demanderai toujours, c'est si tout ce que je vis est réel. Et même, est-ce que je vis ? Et vous, n'êtes vous pas fruit de mon imagination mise à l’œuvre ? Ne vis-je pas entourée de mes si chères illusions ? Suis-je vivante, réellement ? Est-ce que je rêve, est-ce que je dors ? Me réveillerai-je un jour sans me rappeler de rien, en connaissant tout ou bien est-ce que je ne suis pas bercée de fausses images ? Je veux savoir, mais, dîtes-le, il n'y a pas de réponses, non ?
Mais surtout ... Qui suis-je ?

♪ This deadly burst of snow is burning my hands,
I’m frozen to the bones, I am ... ♪




❝ Derrière l'écran ❞
Une illusion peut-elle exister ?

En réalité, figurez vous que je m'appelle Laura. Je suis âgé(e) de 17 ans, et j'ai toutes mes dents ! Si vous hésitez entre monsieur ou madame, sachez que je suis un(e) fifille. Si j'ai décidé de m'inscrire, c'est parce que j'en avais envie et qu'il est super beau et que le contexte est parfait et que voualaa. Et avant de prendre cette décision, j'ai découvert le forum grâce à un Top-site.


Au fait, vous ne trouvez pas que mon petit personnage adoré ressemble étrangement à Momoi Satsuki dans le manga Kuroko no basket ? Ah, et bien sûr, je promet d'être très sage, et pour preuve, j'ai même lu vingt-six fois le règlement ! D'ailleurs, je peux vous dire que le code est Yeaaah o/. Ce qui me donne envie de dire Vad restro cafaras ! !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 248
Date d'inscription : 04/11/2012

Carte d'étudiant
Mutation/pouvoir: JÉSUS POWER
Club: Noo !
And I want to say...:
ZEUS
avatar
Pia H. Wutherburry
MessageSujet: Re: [# Finish] • Une jeune fille bercée d'illusions ..    Lun 26 Nov - 18:43

RE-BIENVENUUUUE !
Enfin tu postes ta fichette, Lin-Lin, mouahaha.
Ton code il est bon, yeap. Je suis d'accord !
Oh et pour le groupe c'est : Baldr ! :036:

Un modérateur ou une :078: nommée Jakob viendra s'occuper de ta fiche !

_________________
cette signature est conne
et pas du tout
intelligemment conne !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Date d'inscription : 20/04/2012
Localisation : DANS TON LIT. 8)

Carte d'étudiant
Mutation/pouvoir: Pyrokinésie (contrôle du feu).
Club: Sport
And I want to say...:
MAAHES
avatar
Jakob P. Kinsburry
MessageSujet: Re: [# Finish] • Une jeune fille bercée d'illusions ..    Lun 26 Nov - 20:03

OUHEOUHCFSQUHFISHRSQSQSUE
J'suis pas une crooootte, DEUBORD ! :044:

Boueeef, encore bienvenuuuuuue ** Je t'ai déjà touuuuut dis par MP, alors j'vais pas me répéter et YE TE VALIIIIIDE 8DDDDDDDDD
Et je file te mettre ta couleur :057:

Félicitation Cool.

❝ BRAVI BRAVOU BRAVO ❞
te voilà validosh !
Mon poulpe ! Tu as posté ta fiche, et tu as finalement été validé ! Huhuhu, mais tu sais que c'est génial, ça ? 8D Parce que ça veut dire que maintenant, t'as presque tous les droits ! (PRESQUE, je le répète XD *meurt*) Mais avant d'aller te droguer à dose de liens et de posts RP, t'as plusieurs trucs à faire avant, mon pote. Eh ouais. D'abord, ça serait coule que t'ailles recenser ton 'vava, histoire qu'on te pique pas ta tête. Et ensuite, faire la même chose avec ton pouvoir, toujours dans le même but. Pis après, tu pourrais aller demander une chambre, tant qu'à faire, ça serait très pratique. Et une fois que t'auras fais tout ça, tu pourra enfin partir à l'aventure en allant créer ta fiche de liens, ton portable, et enfin aller demander un RP ! Ah et n'oublie pas d'aller faire un tour dans le bosquet des délices pour les clubs et le tutorat, si ça t'interesse. T'es prêt ? Alors PARTEZ ! 8D
ET LE MOT DE LA FIN :
BIENVENUUUUE
:036: :050: :029: :013: :052:


© Jakob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akindofmagic.bbactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [# Finish] • Une jeune fille bercée d'illusions ..    

Revenir en haut Aller en bas
 

[# Finish] • Une jeune fille bercée d'illusions ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Idees Enterrement vie de Jeune fille.. help !
» chambre de jeune fille, choix des couleurs, style romantique
» montre automatique pour jeune fille
» WOOPY Une belle jeune fille avec un handicap REF (53) ADOPTE
» Une jeune fille dans la PA A.M.O.U.R.E.U.S.E des animaux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A KIND OF MAGIC ☆  :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées-